Close

Le langage des signes pour bébé

 

Suite à la découverte de la parentalité positive il y a deux ans, mes recherches m’ont amené au langage des signes pour bébé.

Dès sa naissance, le bébé essaie de communiquer avec son corps par des mouvements, des expressions du visage, des sourires ou des pleurs. Seulement voilà, il arrive souvent que nous ne comprenons pas ce qu’il cherche à nous exprimer. Le langage des signes pour bébé est donc un moyen de lui apporter d’autres outils pour pouvoir exprimer ses besoins. Cela permet ainsi d’améliorer la communication avec son bébé et donc de créer un lien plus fort.

 

Photo pixabay

Comment ça marche ?

Il est possible de débuter la langue des signes assez tôt dès les 6 mois de l’enfant. Je vous conseille le très beau livre Signe avec moi de Nathanaëlle Bouhier-Charles et Monica Company. Il est très complet et permet d’apprendre facilement une palette de signes assez important allant des activités de la vie quotidienne aux émotions ressenties.

L’enfant à partir de 8 mois sera capable d’émettre son premier signe car à cet âge là il maîtrise les muscles de ses mains et bras.

Bien-sûr chaque enfant est différent et il ne faut pas s’attendre à un résultat immédiat ! Pour commencer choisissez 4 ou 5 mots utilisés régulièrement quand vous communiquez avec bébé comme « manger », « tétée », « dodo », « soif »… Essayez à chaque fois que vous les utiliser de faire le signe associé. Très rapidement vous allez voir votre enfant essayer de reproduire ce signe !

Laura a fait son premier signe vers 10-11 mois. C’était « tétée »! Quel belle surprise ! L’enfant est également très heureux de voir qu’on le comprend.

Petit à petit en grandissant vous pouvez rajouter de plus en plus de mot.

 

Quels avantages peut-on en tirer ?

Quand son enfant arrive à signer, cela permet aux parents de mieux comprendre ses besoins . Il y a donc moins de frustration pour lui car il se sent compris. Pour l’adulte également, car il comprend plus rapidement ce que veut son enfant. Cela limite ainsi les énervements et les cris.

Bébé peut demander ce dont il a besoin, exprimer ses envies, faire passer ses émotions et ressenties.

Il développe de cette façon son estime de soi et a plus d’assurance. Comme il se sent entendu, il est plus sûr de lui et cela augmente son désir de communication et de partage.

Pour le parent, il se sent plus confiant dans sa capacité à comprendre et satisfaire les besoins de son enfant. Le lien parent-enfant devient plus fort.

 

Photo pixabay

L’enfant risque-t-il de communiquer oralement plus tardivement ?

A priori pas du tout. Les bébés qui signent apprendraient plus vite à parler comme cela développe leur goût de la communication. Leur vocabulaire serait également plus étoffé. Signer stimule le processus d’apprentissage.

Je le vois bien pour Laura. Aujourd’hui elle signe une dizaine de mot. Ces préférés sont « tétée  » « manger » « dodo », « musique », « bain », « hippopotame » (allez savoir pourquoi !).

Et en effet à bientôt 16 mois elle prononce déjà de nombreux mots.

 

Et en grandissant…

Même quand l’enfant grandit, le langage de signes reste très avantageux.

Quand l’enfant vit une émotion très forte et a des difficultés a l’exprimer, il peut signer pour se faire comprendre.Dans les endroits où il ne faut pas faire de bruit ou quand on est trop éloignés, c’est aussi plus simple de signer.

Emy apprend les signes en même temps que sa sœur et elle aime souvent les utiliser aussi.

 

Le langage des signes est un outil très intéressant pour améliorer la relation avec ses enfants et favoriser la communication. N’hésitez pas à me dire si vous le pratiquer aussi !

A très bientôt !

 

Sarah

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *